heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Ces 5 aliments à consommer avant une séance de sport


Avec le retour des beaux jours, l’envie de faire du sport se fait ressentir. Même si les salles sont encore fermées en raison de la crise sanitaire, il est tout de même possible de transpirer à domicile grâce à des cours en ligne ou d’effectuer quelques foulées sur le bitume ou en forêt. Mais avant de se lancer, voici cinq aliments à manger pour bien préparer ses muscles et son organisme.

Auteur de l’ouvrage «Immuno Boost : pour une santé à toute épreuve !» (éd. Mango, 9,95 €), le diététicien nutritionniste du sport Nicolas Aubineau rappelle par ailleurs qu’une hydratation est indispensable avant, pendant et après l’effort, ajoutant qu’il est préférable de boire de l’eau tout au long de la journée par petites gorgées.

La compote de pomme

Comme le souligne Nicolas Aubineau, «plus le fruit conserve une texture fine, lisse et sans morceaux, plus vite il sera digéré et assimilé par l’organisme». Surtout que le corps reste plus intolérant pendant l’effort qu’au repos. Si la banane fermente beaucoup pouvant provoquer des troubles digestifs et limiter les performances sportives, la pomme ou la poire sont mieux tolérées. On s’empresse donc de cuire ces fruits et de les réduire sous forme de compotes.

La volaille

Le Programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer au moins deux fois par semaine de la viande, des œufs et du poisson. Pour les sportifs, la volaille comme le blanc de poulet (sans peau, de préférence) est à privilégier pour son apport en protéines. On évite en revanche les viandes rouges, moins digestes, ou jeunes comme l’agneau ou le veau car elles favorisent la production d’acide urique.

Les pâtes

Avant de commencer un match de tennis ou de se lancer dans une compétition intense comme un marathon, on opte pour un plat de pâtes à condition de les manger plusieurs heures avant – voire la veille – pour faire le plein de vitamines, de minéraux mais aussi pour avoir des réserves énergétiques suffisantes. «Les glucides présents sont pour la majorité des entités complexes faciles à digérer, bien assimilées par l’organisme et permettant de favoriser positivement les réserves en glycogène hépatique (foie) et musculaire, principal carburant de l’effort», indique le diététicien nutritionniste du sport.

Les oléagineux

Les noix, les noisettes ainsi que les amandes peuvent intégrer l’alimentation des sportifs, l’idéal étant de les «mastiquer» trente minutes à une heure avant d’enfiler sa tenue et de chausser ses baskets. Elles procurent un sentiment de satiété et ont un effet moindre sur la glycémie. Par conséquent, en mangeant ces fruits oléagineux, on diminue le risque d’hypoglycémie au moment de l’entraînement.  

Les flocons d’avoine

Nicolas Aubineau conseille de se préparer un porridge à base d’avoine pour le petit déjeuner, et si possible deux à trois heures avant d’aller faire du sport. Riche en nutriments, ces flocons sont un allié de taille et permettront de rester en forme pendant l’exercice. Le diététicien nutritionniste conseille également d’ajouter à ses recettes le gâteau de riz. Privilégiez enfin le lait végétal (amande, soja…) plutôt que le lait de vache moins digeste. 

A voir aussi



Source link

Autres articles à lire

Drague : 9 femmes sur 10 préfèrent que l’homme fasse le premier pas

adrien

Coronavirus : le vice-président américain Mike Pence se fera vacciner demain, avant Joe Biden la semaine prochaine

adrien

Football : l’Anglais Jack Charlton, champion du monde 1966, est mort à l’âge de 85 ans

adrien

10 choses à savoir sur la candidate française à l’Eurovision

adrien

Un mineur devient millionnaire en découvrant les plus grosses pierres de tanzanite de l’histoire

adrien

Incendie de la cathédrale de Nantes : ce que l’on sait

adrien