heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Ce scientifique de Harvard pense que la vieillesse est une maladie


Inverser le vieillissement, le généticien David Sinclair y croit dur comme fer. Ce scientifique de Harvard affirme qu’il est possible de retarder le vieillissement en adoptant quelques habitudes simples qui nous aideront à vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Pour lui, il sera bientôt possible de le faire également avec des médicaments, qui sont encore testés dans ce but, et nous serons à terme probablement en mesure d’inverser le vieillissement, rapporte la BBC. Selon David Sinclair, le vieillissement n’est pas inévitable, et nous devons changer radicalement notre façon de le percevoir : au lieu de le considérer comme un processus normal et naturel, nous devrions l’aborder comme une maladie et donc comme quelque chose qui peut être traité, voire guéri.

Manger mieux et moins

«Il y a des choses que les scientifiques ont découvertes en observant les personnes qui vivent longtemps. Il s’agit notamment de manger les bons types d’aliments (un bon point de départ serait le régime méditerranéen), de consommer moins de calories et de manger moins souvent. L’exercice physique est également utile», a déclaré David Sinclair à BBC Brasil.

«Les médecins hésitent à prescrire des médicaments qui peuvent potentiellement donner aux gens de nombreuses années de vie en meilleure santé. Nous devons donc déclarer que le vieillissement est une maladie ou du moins un état médical traitable», estime le généticien. «Nous avons découvert trois gènes, appelés facteurs de Yamanaka, qui peuvent inverser le vieillissement sans que les cellules ne perdent leur identité», assure-t-il.

Un médicament contre le diabète pour rajeunir ?

David Sinclair affirme qu’«il existe des molécules, tant naturelles que synthétiques, qui semblent prometteuses pour retarder le vieillissement et prolonger la vie chez les animaux et même dans les études humaines. Et au moins deux d’entre eux sont des médicaments qui sont sur le marché. Il existe de bonnes preuves pour l’un de ces médicaments, la metformine, qui est administrée aux personnes atteintes de diabète de type 2».

«Des signes prometteurs montrent que les personnes atteintes de diabète vivent plus longtemps que les personnes non atteintes de la maladie. Une étude porte aujourd’hui sur des dizaines de milliers de personnes ayant pris de la metformine et sur les taux de cancer, de maladies cardiaques et de la maladie d’Alzheimer», souligne le généticien.

Titulaire d’un doctorat de l’université de New South Wales en Australie et d’un postdoc du Massachusetts Institute of Technology aux Etats-Unis, David Sinclair dirige un laboratoire à l’université de Harvard dans lequel il étudie les raisons du vieillissement.

L’homme a reçu des dizaines de prix décernés par des associations et organismes scientifiques, et a été nommé parmi les 100 personnes les plus influentes du monde par le magazine Time.





Source link

Autres articles à lire

Blanche Gardin s’offre une soirée spéciale ce mercredi sur Canal+

adrien

JO 2024 : les cérémonies officielles organisées en plein Paris, une première dans l’histoire des Jeux

adrien

Côte d’Azur : chiffre d’affaires en chute libre pour les commerces et restaurants

adrien

Second tour des municipales : est-il possible d’être à la fois maire et ministre ?

adrien

Nabilla embrasse son fils sur la bouche et choque les internautes

adrien

Pegasus : Emmanuel Macron n’a pas été ciblé par le logiciel espion, affirme la NSO

adrien