heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Ce que l’on sait du nouveau variant détecté en Afrique du Sud |CNEWS


Un nouveau variant a récemment été détecté en Afrique du Sud. Selon les premières analyses des autorités sanitaires, celui-ci se propage très rapidement, et le pays constate déjà les prémices d’une nouvelle vague épidémique.

Combien de cas ont déjà été détectés ?

Jusqu’aujourd’hui, 22 cas de ce nouveau variant ont été recensés en Afrique du Sud, selon l’Institut national des maladies transmissibles. Par ailleurs, d’autres malades ont également été retrouvés au Botswana, pays voisin, mais également à Hong Kong, où une personne de retour d’un voyage en Afrique du Sud a été testée positive à ce nouveau variant.

Est-il plus transmissible ? 

De son nom scientifique B.1.1.529, cette nouvelle forme du SARS-CoV-2 présente un nombre «extrêmement élevé» de mutations, selon les experts sud-africains. Des modifications du virus initial qui peuvent effectivement le rendre plus transmissible, comme c’est le cas du variant Delta. Lors d’une conférence de presse du ministère de la santé, le virologue Tulio de Oliveira a déclaré : «nous pouvons voir qu’il a un potentiel de propagation très rapide.»

Les scientifiques constatent que «le nombre de cas détectés et le pourcentage de tests positifs augmentent rapidement», sans pouvoir attribuer officiellement cette hausse des contaminations à ce nouveau variant pour le moment. 

Est-il résistant aux vaccins ?

Face à son nombre important de mutations, les scientifiques s’inquiètent d’une potentielle résistance au vaccin, mais ils n’ont pas plus d’informations à ce sujet pour l’instant.

«Ce qui nous préoccupe, c’est que cette variante pourrait non seulement avoir une capacité de transmission accrue, mais aussi être capable de contourner certaines parties de notre système immunitaire», a déclaré un autre chercheur, le professeur Richard Lessells.

Cependant, l’un des membres du Centre de contrôle et de prévention des maladies de l’Union africaine a tempéré, rappelant qu’il «existe de nombreux variants mais certains n’ont pas de conséquence sur la progression de l’épidémie». L’OMS va donc se réunir ce vendredi pour déterminer la dangerosité de ce nouveau variant. 

Vers une nouvelle vague épidémique

Les autorités sanitaires ont constaté une forte augmentation des infections ces dernières semaines, qu’ils ont d’abord attribué à la circulation du variant Delta, lui aussi hautement contagieux. Ce nouveau variant B.1.1.529, qualifié de «menace majeure» par le ministre de la Santé sud-africain, pourrait donc aussi contribuer à la hausse des contaminations. 

Les scientifiques ont donc prévenu les hôpitaux et autres établissements de santé de s’attendre à accueillir une nouvelle vague de malades dans les prochaines semaines. Des craintes d’une nouvelle vague renforcées par la faible couverture vaccinale du pays : seulement 35% des adultes éligibles ont reçu toutes leurs doses de vaccin. 

Depuis le début de la pandémie, l’Afrique du Sud a comptabilisé environ 2,9 millions de cas, pour 89.600 décès. Plus de 1.200 nouveaux cas en vingt-quatre ont été enregistrés mercredi, contre une centaine au début du mois.



Source link

Autres articles à lire

iPad Mini (2021) : Apple livre une tablette unique et pratique

adrien

Nagui : son contrat de 100 millions d’euros avec France Télévisions révolte une députée qui exige une enquête

adrien

Vidéo : le témoignage fort d’un élève du collège du professeur décapité

adrien

Découverte de l’Amérique : les Vikings étaient présents il y a 1000 ans

adrien

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour en meeting ce samedi à Cannes

adrien

Rentrée littéraire 2022 : Voici les ouvrages les plus attendus

adrien