heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Call of Duty Vanguard : le youtubeur Skyrroz nous donne ses conseils pour bien se lancer dans le mode multi


FPS phare de cette fin d’année, Call of Duty Vanguard arrive sur consoles et PC ce vendredi 5 novembre. Et pour prendre ses marques sur le mode multi, CNEWS a demandé au youtubeur star Skyrroz de partager ses conseils.

Devenu une référence parmi les gamers, Skyrroz, qui compte plus de 2,5 millions d’abonnés, a pu jouer en avant-première à Call of Duty Vanguard. Un titre qui nous plonge en plein cœur de la Seconde Guerre Mondiale et dont le multijoueur devrait fédérer plusieurs millions de gamers dans les prochains jours puis tout au long de l’année.

Comment s’approprier les maps ?

Skyrroz : «Pour m’approprier une map, personnellement je cours partout. Rester dans son coin n’aide pas. Il ne faut pas avoir peur d’aller au combat. C’est souvent l’erreur que font les débutants, car ils n’ont pas envie de mourir et ont tendance à se mettre en retrait de l’action. A mon sens, cette technique ne permet pas de progresser. Il vaut mieux foncer dans le tas et prendre ses marques. Cela reste un jeu vidéo, l’idée est de s’amuser».

«Je privilégie également des modes tournants, comme le mode Patrouille qui est nouveau dans Vanguard. Je le trouve intéressant car il y a un objectif en constante évolution durant la partie et tout autour de la map, ce qui permet de la découvrir, voire d’assimiler des stratégies qu’on aurait peut-être omises en jouant sur un mode de jeu sans objectif, où l’on reste parfois toujours dans le même endroit».

Quels accessoires privilégier pour son arme ?

Skyrroz : «Dans Call of Duty Vanguard, on retrouve toutes les armes classiques de la Seconde Guerre Mondiale. On peut mettre jusqu’à 10 accessoires au total sur les armes, alors qu’auparavant c’était cinq accessoires sur les armes de Modern Warfare, voire jusqu’à sept en ayant un atout spécial pour Black Ops Cold War. Cela peut plaire ou déplaire pour certains joueurs qui craignent de ne pas pouvoir trouver le bon équilibre pour jouer avec une arme plutôt bien. Mais je pense que pour les personnes qui jouent régulièrement au jeu, cela peut être intéressant pour accéder à un gameplay plus varié».

skyrroz-taille640_6184016cac7db.jpg

«Pour ceux qui jouent peu, cela peut par contre être frustrant d’avoir la sensation qu’il faille un certain temps pour débloquer tous ces accessoires et peut-être de s’y perdre. Parmi les accessoires proposés, il y a quand même un petit «anachronisme», c’est la possibilité d’ajouter un petit réticule de visée de couleur, comme un viseur laser. Personnellement et dans un souci de confort du jeu vidéo, je suis content que cet élément soit présent. Si l’on était resté dans le respect strict des armes de ce conflit historique, je pense que les armes auraient été plus limitées, ce qui aurait au final créé plus de frustrations. Mais cela reste un jeu vidéo et ce n’est pas une simulation, donc je pense qu’on peut autoriser quelques petits écarts».

«Dans l’absolu, Call of Duty Vanguard reste accessible à tous les niveaux, mais pour les personnes qui débutent, je conseille de se focaliser sur des accessoires qui améliorent la stabilité de l’arme et le contrôle du recul, comme une poignée ou une crosse. Ajouter un viseur léger, avec un zoom est intéressant pour une meilleure visibilité. Le canon est aussi intéressant pour améliorer la vitesse des balles. Enfin, il convient d’ajouter éventuellement un silencieux pour ne pas se faire détecter sur la map. Au sujet des armes qu’on a par défaut, la STG44 est une arme parfaite pour tous les niveaux, que l’on débute ou que l’on soit expert.»

Comment tirer parti du gameplay ?

«Du côté du gameplay, les déplacements et les sensations sont proches du Call of Duty : Modern Warfare sorti fin 2019, à ceci près qu’ils ont ajouté des éléments du décor destructible. Par exmple, une barricade en bois peut être défoncée et l’on peut faire un trou dedans pour tirer à travers. Il y a également les tirs penchés, où l’on va s’accouder à une structure. C’est à dire qu’on va pouvoir «glisser» vers la droite et la gauche. C’est un ajout qui demande plus de dextérité.»

«Concernant les modes de jeux proposés, il faut savoir que l’on a par exemple un mode à six contre six et un autre où l’on peut être à plus. Ici, mon conseil est de privilégier les modes avec moins de joueurs, afin de pouvoir s’y retrouver et avoir un gameplay un peu plus posé pour se faire la main».



Source link

Autres articles à lire

Pourquoi aimons-nous autant les comédies musicales ?

adrien

Coronavirus : le premier vaccin sous forme de pilule bientôt testé en Israël

adrien

Foodtech : Le spécialiste des dark kitchen Not so Dark lève 20 millions d’euros

adrien

Surf, yoga, trottinette tout terrain, stand-up paddle… 5 activités à faire cet été au Pays basque

adrien

Juliette, le concept d’une maison saine et écologique

adrien

Top chef : de quelle couleur sera la brigade de Glenn Viel ?

adrien