heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Bruno Vincent : «…» | CNEWS


Situé à deux pas des Champs Élysées, le cinéma Mac Mahon (Paris 17e) est actuellement fermé. Mais que les cinéphiles se rassurent. Cette salle mythique rouvrira ses portes très prochainement, flambant neuve.

En attendant de pouvoir à nouveau regarder un film entre ces murs chargés d’histoire, CNEWS s’est entretenu avec Bruno Vincent, directeur et programmateur d’exploitation du cinéma Mac Mahon, pour en savoir davantage sur la nature des rénovations et la future programmation.

Le Mac Mahon est actuellement fermé pour travaux. Quelles sont les améliorations qui vont être apportées ?

Il y a plusieurs choses que l’on n’a plus le droit d’exploiter à l’intérieur du cinéma pour des raisons de sécurité. Tout d’abord nous avons dû installer les trappes de désenfumage, qui se trouvaient dans la cour, en haut de l’immeuble, comme le veut la loi.

Nous avions idée de mettre un ascenseur pour les personnes handicapées, mais malheureusement, le cinéma ne s’y prête pas, les murs étant trop anciens. D’autre part, on va refaire entièrement la salle, des fauteuils, à la moquette, en passant par la technique de projection.

On va en effet remplacer la lampe au xénon par des lampes laser, mais aussi améliorer la qualité sonore, et la luminosité. On donne un coup de jeune à ce cinéma historique, mais tout en gardant ses particularités.

Le charme de cette salle séduit toujours autant la «grande famille du cinéma» ?

Beaucoup de chanteurs et d’acteurs – comme Catherine Deneuve venue tourner un film ici, Mylène Demongeot, Pierre Richard, Claudia Cardinale, ou encore Eddy Mitchell quand il fait ses promotions d’albums, – viennent au Mac Mahon pour raconter la vie des films. On a donc prévu davantage de micros pour amplifier les rencontres Cinématographiques.

Catherine Deneuve est venue tourner un film ici, quand Eddy Mitchell y fait la promotion de ses albums.

Robert Hossein, Jean-Paul Belmondo, Charles Gérard ou Michel Piccoli étaient également invités. Le dernier en date était Kyle Eastwood, fils du grand Clint Eastwood, pour un album et le tournage de son clip.

Quand les spectateurs pourront-ils retrouver les fauteuils de ce haut lieu du 7e art ?

Le Mac Mahon, qui sera flambant neuf, est censé rouvrir prochainement, plus précisément en Mars 2022, mais sous réserve. En raison du Covid-19, il y a moins d’arrivage. D’autre part, le nouveau vidéoprojecteur arrive des États-Unis, mais actuellement, il y a beaucoup de pénuries de matériaux.

Le Mac Mahon permet de découvrir ou de redécouvrir des grands classiques. A quoi faut-il s’attendre côté programmation ?

C’est un cinéma qui conserve des codes des années 1950. On est dans la réédition, on passe beaucoup de films anciens, français et américains. Et on va continuer à proposer ce type de programmation.

Mais en mettant davantage l’accent sur les films français avec Jean Gabin, Jean-Paul Belmondo, Michel Audiard, Lino Ventura…les classiques américains étant pour l’heure difficilement accessibles, et ce, pour tous les distributeurs français.

Le Mac Mahon est un des rares cinémas de Paris à parler du passé avec le sourire.

 

On est là pour parler du passé avec le sourire. Le Mac Mahon est l’un des rares cinémas de Paris à continuer à faire cela, et les spectateurs sont à chaque fois au rendez-vous. 

Ce cinéma, qui a vu le jour en 1938, a donc encore de beaux jours devant lui. Qu’est-il prévu pour fêter sa réouverture ?

Je compte organiser un événement pour fêter la réouverture avec des anciens acteurs. Des belles rencontres artistiques sont également prévues. On va continuer à inviter des artistes cultes pour présenter des films.

Michel Drucker doit notamment venir présenter deux films avec Claude Lelouch. On va également inviter Clélia Ventura, la fille de Lino Ventura. Après la réouverture, tout au long de la semaine, on va mélanger courts-métrages, avant-premières, et des tournages de films, d’émissions de télévision.

Pour quelles raisons cet endroit prisé par les cinéphiles est-il si mythique et singulier ?

A la Libération, le Mac Mahon s’est spécialisé dans les comédies musicales et les vieux films américains, interdits pendant l’Occupation. Il faut savoir que le film le plus connu de la Nouvelle Vague, «A bout de souffle» a été tourné par Jean-Luc Godard au Mac Mahon.

Et les Cahiers du Cinéma ont vu le jour dans ce cinéma mythique, qui a également été marqué par son «carré d’as», constitué par Raoul Walsh, Joseph Losey, Fritz Lang, et Otto Preminger. Quatre réalisateurs américains cultes considérés comme les meilleurs de l’âge d’or d’Hollywood.

Cinéma Mac Mahon, 5 avenue Mac Mahon, Paris XVIIe.



Source link

Autres articles à lire

Le Jeu de la Dame : de quel champion d’échecs s’inspire la série ?

adrien

Théâtre : les têtes d’affiche et créations qui vont faire la rentrée à Paris

adrien

Les joueurs de l’équipe de France de foot envoient un message aux écoliers, les internautes trouvent qu’il n’y a pas assez de noirs

adrien

DIRECT – Coronavirus : Olivier Véran espère «pouvoir éviter» une nouvelle vague

adrien

Vous pouvez économiser 669 euros en gardant votre télé ou votre ordinateur un an de plus

adrien

DIRECT – Coronavirus : un groupe de laboratoires met en doute la fiabilité des tests rapides

adrien