heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Boxe : 2021 sera-t-elle l’année de Tony Yoka ?


Tony Yoka, qui reste sur deux victoires convaincantes en 2020, sera très attendu en 2021. En quête d’une chance mondiale, le boxeur français pourrait exploser aux yeux du monde entier cette année.

Après s’être «offert» deux boxeurs très expérimentés (Johann Duhaupas et Christian Hammer) entre septembre et novembre, le champion olympique 2016 va avoir sa première chance de ceinture chez les professionnels, le 28 février prochain. Après le forfait de Petar Milas, c’est contre le Belge Joël Tambwe Djeko qu’il tentera de remporter le titre vacant de champion de l’Union européenne à Nantes. De quoi ensuite voir plus haut ?

Car Tony Yoka ne s’en est jamais caché, il veut affronter les meilleurs boxeurs de la planète pour enfin pouvoir décrocher un titre mondial. Et, il a raison. Car si cela peut agacer et passer pour de l’arrogance aux yeux de certains, dans la boxe, si l’on veut des titres, il faut affronter les meilleurs.

Tyson Fury a un oeil sur lui

Fin novembre, quelques minutes après la victoire de Joe Joyce sur Daniel Dubois, dans l’un des gros combats de la fin d’année dernière, le mari de la championne Estelle Mossely-Yoka a aussitôt proposé une revanche au Britannique qu’il avait battu en finale des JO de Rio 2016. Reste à savoir si cela sera possible, l’Anglais souhaitant affronter Oleksandr Usyk.

Actuellement 12e mondial, Tony Yoka (28 ans) en est à 9 victoires en autant de rencontres. «L’Artiste» est considéré comme ceux qui pourraient obtenir une chance mondiale très prochainement comme l’Américain Michael Hunter, le Britannique Joe Joyce, le Congolais Martin Bakole, le Cubain Frank Sanchez ou encore le Nigérian Efe Ajagba.

S’il a été ralenti par sa suspension d’un an pour trois non tests antidopages manqués entre 2016 et 2017, le Parisien, à l’uppercut ravageur, semble bien lancé. Et sa conquête pourrait donc prendre beaucoup plus d’ampleur dans les mois qui viennent. En tout cas, lui n’a plus envie de perdre de temps.

«Je ne veux pas perdre mon temps à combattre des gars que je sais que je vais battre, a-t-il déclaré dernièrement dans des propos repris par le Daily Mail. J’ai besoin d’un défi. Je ne dis pas que je vais combattre le champion du monde maintenant, mais je dois me mettre au défi. J’ai besoin de me battre pour quelque chose et de monter dans le classement.»

L’été dernier, Tyson Fury, lors d’un live sur Instagram avait d’ailleurs évoqué le nom de Tony Yoka parmi les boxeurs qu’il considérait comme les meilleurs des poids lourds et qu’il aimerait bien affronter dans les années à venir.

Et si le Britannique battait prochainement Anthony Joshua en unifiant toutes les ceintures, peut-être que le Français – qui possède le même promoteur (Bob Arum/Top Rank) – pourrait devenir l’un de ses challengers dans quelques années. Certes, nous n’y sommes pas encore mais pourquoi pas ? Rien n’est impossible. Et ce n’est pas Tony Yoka qui dira le contraire.

Retrouvez toute l’actualité de la boxe ICI



Source link

Autres articles à lire

Ce scientifique de Harvard pense que la vieillesse est une maladie

adrien

Rave-party à Redon : l’enquête se poursuit sur l’affaire de la main arrachée d’un jeune fêtard

adrien

Disputer le Marathon des Sables pieds nus, l’incroyable défi de Loury l’explorateur

adrien

Tabassage de Yuriy : de nouvelles mesures pour lutter contre les rixes à Paris

adrien

Ces 7 bienfaits du miel de manuka sur la santé

adrien

Coronavirus : la Savoie est le département français le plus touché, et les médecins ne savent pas l’expliquer

adrien