heureux-qui.com
Fil Info

Ben exposera plus de 400 œuvres cet été au domaine de Chamarande

Notez cet article


Notre liberté a été réduite ces derniers mois. Comme pour clore cet épisode, le Domaine de Chamarande, en Essonne, accueille une grande exposition consacrée à Ben, artiste et performer aujourd’hui âgé de 84 ans qui a toujours mené son travail en faisant fi des conventions. Un rendez-vous intitulé « Etre libre », une attitude qui lui colle à la peau, proposé à partir du 11 juillet.

Plus de 400 œuvres issues pour une grande majorité de sa collection personnelle, mais également de collections particulières, dévoileront tous les facettes de l’œuvre de cette figure artistique incontournable de la seconde moitié du XXe siècle, l’un de premier artiste à introduire l’art dans la rue en Europe. 

Une plongée dans son travail d’hier à aujourd’hui 

« Tous ego », « il faut se méfier des mots », « écrire, c’est peindre des mots»… De ses petites phrases concises et percutantes à l’écriture reconnaissable entre mille, dont il se sert pour récuser la pensée unique et questionner le monde et l’art, à ses premiers travaux réalisés dès les années 1950, l’exposition offre un regard à 360° sur la création de Ben Vautier de son vrai nom.

En deux temps, le public pourra y découvrir l’artiste à ses débuts, à travers une sélection d’œuvres emblématiques des années 1958 à 1978 – documents d’époque, affiches, archives photographiques et vidéos, sélection de ses performances intitulées « Gestes »- comme ses travaux plus récents disséminés dans les salles du château.

L’occasion de plonger dans l’univers du performer et artiste qui, à près de 85 ans, ne cesse de questionner le monde, la société à travers des installations plus actuelles et de nouvelles œuvres. Des travaux qui  explorent des thématiques aussi variées que le portrait, le miroir, le jeu ou encore l’ego, un sujet qu’il a largement questionné tout au long de sa carrière.  

Une œuvre qui rend compte d’un artiste hors cadre 

C’est aussi le portrait d’un artiste qui a toujours refuser d’entrer dans des cases que révèle cette rétrospective. Un artiste qui fut l’un des premiers à mettre, dès 1959, l’art directement dans la rue, à travers ses « Actions de rues ». Des actions effectuées en public qu’il revendique comme œuvre d’art à part entière, prenant diverses formes comme traverser le port de Nice à la nage avec son chapeau et ses vêtements, manger des pâtes en pleine rue installé à une table, cirer les chaussures des autres ou encore regarder le ciel, et qui le conduiront à devenir en Europe, l’un des pionniers du mouvement Fluxus. Un courant contemporain né aux Etats-Unis qui prône le non-art ou l’anti-art et vise à reconnecter l’art et la vie, puisque « tout est art ». Une approche et une philosophie à découvrir cet été et jusqu’au 11 octobre pour cet Européen, français d’origine Suisse né en Italie.

Exposition Etre libre – Ben, du 11 juillet au 11 octobre, Domaine de Chamarande (91).  

Retrouvez toute l’actualité des expos ICI 



Source link

Autres articles à lire

Saint-Valentin 2021 : 5 hôtels parisiens pour profiter d’offres alliant bien-être et gastronomie

adrien

Barack Obama aux côtés de Joe Biden pour les derniers jours de campagne

adrien

Couvre-feu : tout savoir sur l’attestation de déplacement

adrien

Le confinement appauvrit les étudiants

adrien

Prévisions trafic : quelle circulation pour ce week-end du 15 et 16 août ?

adrien

Estelle Mouzin : 17 ans après, la justice fouille les terres de Michel Fourniret

adrien