heureux-qui.com
Fil Info

Baseball : les Indians de Cleveland vont changer leur nom, jugé raciste

Notez cet article


Après l’avoir évoqué en juin dernier, l’équipe de baseball des Indians de Cleveland devrait annoncer son changement de nom cette semaine, selon les médias américains. Une décision prise sous la pression des fans et des militants amérindiens, qui jugeaient cette appellation raciste.

En juillet dernier, quelques heures à peine après que l’équipe de football américain des Washington Redskins («Peaux-rouges» en français) avait annoncé le changement de son nom en raison de sa connotation raciste, les Cleveland Indians («Indiens» en français) avaient indiqué lancer un «examen approfondi» de leur nom, en plein débat sur le racisme aux Etats-Unis.

En 2018, ils avaient déjà abandonné leur logo représentant le Chef Wahoo, une caricature de chef indien à la peau rouge jugée raciste. Un pas important, mais qui n’allait pas assez loin selon les groupes d’influence amérindiens, exigeant le changement du nom de la franchise. Une décision que les Cleveland Indians doivent annoncer officiellement cette semaine, selon le New York Times, qui dit ne pas savoir si cela s’accompagnera de la présentation de la nouvelle identité du club.

Il est possible que les Cleveland Indians, qui portent ce nom depuis 1915, fassent le même choix que les Washington Redskins, appelés désormais la Washington Football Team, c’est-à-dire qu’ils optent pour un nouveau nom provisoire, le temps de trouver une appellation définitive, en concertation avec les fans. Les médias américains se sont déjà fait l’écho de plusieurs idées : les Naps (l’un de leurs précédents surnoms, une référence à leur ancienne star Napoleon «Nap» Lajoie), les Spiders ou encore les Rocks ou les Rockers.

Trump s’en prend à la «cancel culture»

Si de nombreux fans ont d’ores et déjà salué la décision des Cleveland Indians, Donald Trump l’a au contraire regrettée sur Twitter. «Oh non ! Que se passe-t-il ? Ce n’est pas une bonne nouvelle, même pour les “Indiens”», a écrit le président américain, pointant du doigt la «cancel culture», un mouvement lancé aux Etats-Unis dont l’un des buts est de retirer de l’espace public les personnages controversées.

Après l’abandon du nom «Indians» pour l’équipe de baseball de Cleveland, il ne restera plus que trois clubs sportifs professionnels aux Etats-Unis portant un nom en rapport avec les Amérindiens : le club de hockey sur glace des Chicago Blackhawks, celui de football américain des Kansas City Chiefs et celui de baseball des Atlanta Braves. En juillet dernier, après l’annonce des Washington Redskins, les Atlanta Braves avaient envoyé un mail à leurs abonnés pour les informer qu’ils ne changeraient pas de nom. A voir si la décision des Indians, qui jouent comme eux en MLB, les fera changer de position.

Retrouvez toute l’actualité sport ICI





Source link

Autres articles à lire

American Gods : Neil Gaiman révèle la date de la saison 3

adrien

Guadeloupe : les incompréhensions des proches de Claude Jean-Pierre, mort après un contrôle de la gendarmerie

adrien

Jambons : Des parlementaires prônent l’interdiction des nitrites d’ici à 2025

adrien

Stars à nu : Daniel Levi livre un témoignage bouleversant sur son combat contre le cancer

adrien

DIRECT – Coronavirus : 284 décès recensés au cours des dernières 24 heures à l’hôpital en France

adrien

Crise économique : La carte interactive de tous les plans sociaux

adrien