heureux-qui.com
Fil Info

Avec 1.000 personnes dimanche, les migrants arrivent en masse à Lampedusa

Notez cet article


L’île italienne de Lampedusa, porte d’entrée vers l’Europe pour de nombreux migrants, doit faire face à un très fort afflux, alors que plus de 1.000 personnes sont arrivées sur son sol ce dimanche 9 mai. Les ONG ont également averti que des centaines d’autres étaient en difficulté en pleine mer Méditerranée.

Parmi les innombrables embarcations qui avaient mis le cap sur l’île, un bateau contenant 400 personnes de différentes nationalités, dont 24 femmes et six enfants a été intercepté au large. Un autre navire de 20 mètres de long et transportant 325 individus a également été stoppé à une dizaine des côtes de Lampedusa. Des centaines d’autres migrants sont arrivés à bord de chaloupes plus petites, rapporte également l’AFP.

Par ailleurs, l’ONG Alarm Phone, qui gère une ligne téléphonique d’urgence pour venir au secours aux migrants, a lancé un appel à l’aide pour recueillir les passagers de trois bateaux dans les eaux maltaises. «Une opération de secours pourrait sauver 231 personnes en danger de noyade», a souligné l’organisation.

Ces arrivées de migrants ont été dénoncées par Matteo Salvini, chef du parti italien d’extrême droite de la Ligue, qui avait bloqué des migrants en mer en 2019 alors qu’il était ministre de l’Intérieur (il doit être jugé pour cela). «Avec des millions d’Italiens en difficulté, nous ne pouvons pas penser à des milliers d’immigrants illégaux», a-t-il déclaré, exigeant une rencontre avec le Premier ministre Mario Draghi.

530.000 migrants arrivés en Italie depuis 2015

Les autorités judiciaires siciliennes ont entretemps renouvelé ce week-end une interdiction empêchant toute intervention en mer du navire de sauvetage Sea-Watch 4, d’une ONG allemande, qui avait dû le garder à l’ancre au port de Palerme pendant six mois, jusqu’à mars, à l’issue d’une inspection ayant trouvé trop de gilets de sauvetage à bord pour la taille du navire. Les membres de l’ONG estiment que l’inspection était pour les autorités une manière détournée de bloquer le navire et l’empêcher de porter secours en mer aux migrants.

Malgré la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, la migration clandestine depuis les pays du Maghreb (notamment la Tunisie et la Libye) vers l’Europe s’est poursuivi, notamment vers les côtes italiennes.

Quelque 530.000 migrants sont arrivés sur les côtes de l’Italie depuis le début de l’année 2015, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), une organisation intergouvernementale basée à Genève. Entre le 1er janvier et le 21 avril 2021, 8.604 personnes sont arrivées en Italie et 65 à Malte, tandis que 359 personnes ont péri, selon l’OIM.



Source link

Autres articles à lire

Coronavirus : bientôt un médicament par voie orale ?

adrien

De Gaulle, l’éclat et le secret : les derniers épisodes de la série sur de Gaulle à voir ce lundi 9 novembre sur France 2

adrien

Un sommet pour la relance des économies d’Afrique organisé à Paris sous l’égide d’Emmanuel Macron

adrien

Sidaction : 5 chiffres à connaître sur le Sida en France

adrien

«Recours abusif» de conseillers au sein de la Métropole Nice-Côte d’Azur : Christian Estrosi se défend

adrien

La cellule Déméter accusée d’intimider des associations de protection de des animaux

adrien