heureux-qui.com
Fil Info

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ce que l’on sait

Notez cet article


Deux personnes ont été victimes d’une attaque à l’arme blanche, ce vendredi 25 septembre, rue Nicolas-Appert dans le XIe arrondissement de Paris, non loin des anciens locaux de la rédaction de Charlie Hebdo. Le parquet antiterroriste a été saisi.

Deux suspects ont été interpellés dans le XIe arrondissment, près de Bastille et du boulevard Richard-Lenoir

Deux blessés à l’arme blanche

Les deux victimes ont été gravement blessées, elles seraient en urgence absolue, sans que leur pronostic vital soit engagé.

Elise Lucet, interrogée sur France 2, a indiqué que deux salariés de l’agence Premières Lignes avaient été blessés dans l’attaque d’aujourd’hui. Paul Moreira, de la même société de production,  a également confirmé que plusieurs personnes avaient été blessées dans cette attaque «devant nos locaux avec une feuille de boucher».

Un premier bilan de la préfecture de police (PP) avait fait état de quatre blessés dont deux en «urgence absolue», avant d’être revu à la baisse.

Deux suspects interpellés

Deux suspects ont été interpellés par la police près de la place de la Bastille et boulevard Richard-Lenoir.

Selon nos informations, le premier suspect interpellé a indiqué à la police être né en 2002 au Pakistan.

Un périmètre de sécurité élargi

Un périmètre de sécurité a été établi autour des anciens locaux de Charlie Hebdo, situés dans le XIe arrondissement, pour un «colis suspect», a ajouté la préfecture.

La BRI a été mobilisée et le laboratoire central de la préfecture se rend sur place, a encore dit la PP, invitant à «éviter le secteur».

Ouverture d’une cellule de crise

Une cellule de crise a été ouverte au ministère de l’Intérieur, où le ministre Gérald Darmanin et le Premier ministre Jean Castex devaient se rendre «en urgence».

Cinq écoles ont également été confinées dans le périmètre, a indiqué à l’AFP le rectorat de Paris.

Enquête pour «tentative d’assassinat» ouverte

Une enquête pour «tentative d’assassinat» a été ouverte en début d’après-midi.

Cette enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire, a précisé le procureur de Paris Rémy Heitz.

Le parquet antiterroriste saisi

Le parquet antiterroriste (Pnat) a annoncé être saisi pour tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste, association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Retrouvez toute l’actualité française ICI





Source link

Autres articles à lire

La police égyptienne utilise les apps de rencontre pour traquer les LGBT

adrien

PSG : le rêve d’un triplé historique en un mois

adrien

Coronavirus : quelle est la procédure à l’école si mon enfant est malade ?

adrien

Stocks de masques : Après Buzyn, Touraine et Bachelot entendues

adrien

Pourquoi adopter la solution du self-stockage ?

adrien

Ile-de-France : Vélib’ lance un abonnement pris en charge par les employeurs

adrien