heureux-qui.com
Fil Info

Attaque au couteau à Nice : les réactions politiques

Notez cet article


Les réactions politiques se multiplient après l’attaque au couteau qui a fait trois morts à Nice ce jeudi matin, dans l’église Notre-Dame.

Christian Estrosi

«Bouleversé par les 3 victimes dont 2 décédées a l’intérieur de la Basilique Notre-Dame et notamment le gardien si apprécié par les paroissiens. Nice a payé un trop lourd tribut au meme titre que notre pays depuis quelques années. J’appelle à l’unité des Niçois», a réagi sur Twitter Christian Estrosi. «Trop c’est trop, il est temps maintenant que la France s’exonère des lois de la paix pour anéantir définitivement l’islamo-fascisme de notre territoire», a ajouté le maire Les Républicains (LR) de Nice, depuis le lieu de l’attaque, demandant que «toutes les églises soient mises sous surveillance ou fermées, ainsi que tous les autres lieux de culte de la ville».

Marine Le Pen

«On ne peut pas se contenter de de dénoncer le terrorisme. Le terrorisme c’est l’arme de l’idéologie islamiste, il faut à tout prix que nous prenions conscience que c’est une idéologie qui nous fait la guerre. Il faut les mettre hors d’état de nuire légalement, grâce à l’Etat de droit, grâce à une législation spécifique qui serait votée ici à l’Assemblée nationale, mais on n’a pas le sentiment que le gouvernement a pris conscience de cette situation», a réagi la présidente du Rassemblement national (RN) à l’Assemblée nationale.

Jean-Luc Mélenchon

«Pensée de compassion affligée pour les victimes de l’attentat de Nice. Solidarité émue avec les catholiques de France», a tweeté le chef de file de La France insoumise (LFI).

Christophe Castaner

«Nous condamnons très fermement l’attaque, odieuse, de Nice. Nos pensées vont aux victimes et à leurs proches», a tweeté Christophe Castaner. «Tout doit être fait pour protéger nos compatriotes et en particulier les catholiques, qui doivent vivre leur foi en sécurité. La République ne tolèrera jamais la haine», a ajouté le patron des députés La République en marche (LREM).

Olivier Faure

«L’islamisme radical a encore frappé. Nice qui a déjà payé un lourd tribut est à nouveau en deuil. Sincères condoléances aux familles de victimes. Dans ce combat nous ne lâcherons rien», a déclaré le premier secrétaire du Parti socialiste sur Twitter.

Nicolas Dupont-Aignan

«Immense émotion à l’Assemblée en apprenant l’attentat au couteau survenu à l’église Notre-Dame à Nice. La France de nouveau frappée par la barbarie… Déclenchons l’état d’urgence sécuritaire avec des mesures fortes pour enfin mener la guerre contre l’islamisme sur notre sol !», a déclaré le président de Debout la France.

Eric Ciotti

«Pour la première fois depuis l’occupation, la France n’est plus libre ! Notre pays est en guerre, nous sommes en guerre ! Pensées pour les victimes de ce nouvel attentat qui touche au cœur notre ville de Nice», a tweeté Eric Ciotti. «C’est notre pays et son histoire qui sont touchés aujourd’hui à Nice. La barbarie islamiste ne nous fera jamais taire !», a également déclaré le député LR des Alpes-Maritimes.

Anne Hidalgo

«Attentat à la basilique de Nice : mes premières pensées vont aux victimes et à leurs proches touchées par cette horrible attaque. Les Niçoises et les Niçois, ainsi que son Maire, Christian Estrosi, peuvent compter sur le soutien de la Ville de Paris», a tweeté la maire socialiste de Paris.

Xavier Bertrand

«L’effroi, une nouvelle fois, face à cet abominable attentat à la Basilique Notre-Dame de Nice à la veille de la Toussaint. A travers les Niçois et les catholiques de France, c’est notre civilisation qui est attaquée», a tweeté le président (ex-LR) de la région Hauts-de-France.

Fabien Roussel

«Une attaque au couteau d’une extrême gravité a fait au moins 3 morts à Nice ! Mes pensées vont aux victimes et à leur famille mais aussi aux forces de l’ordre et de sécurité civile. Dans ce contexte de crise pour nos concitoyens, ces crimes sont encore plus durs, plus abjectes», a tweeté le secrétaire national du Parti communiste (PCF).

Nicolas Sarkozy

«J’exprime ma plus profonde indignation à la suite de ce nouvel attentat criminel, quelques jours après l’assassinat insoutenable de Samuel Paty. (…) L’extrême gravité de la situation exige des décisions fortes, immédiates et sans retour», a réagi Nicolas Sarkozy. «Le temps n’est pas à la polémique ni à la politique. Il est au combat de tous contre la barbarie, et pour la civilisation», a ajouté l’ancien président de la République.

David Sassoli

«Je suis profondément choqué et attristé par la nouvelle de l’horrible attentat de Nice. Cette douleur est ressentie par nous tous en Europe. Nous avons le devoir de nous unir contre la violence et ceux qui cherchent à inciter et à répandre la haine», a réagi le président du Parlement européen.

Giuseppe Conte

«Le vil attentat auprès de la cathédrale de Nice n’affaiblira pas notre front commun en défense des valeurs de la paix et de la liberté. Nos convictions sont plus fortes que le fanatisme, la haine et la terreur. Nous sommes proches des familles des victimes et de nos frères français», a déclaré sur Twitter le Premier ministre italien.

Retrouvez toute l’actualité nationale ICI





Source link

Autres articles à lire

iOS 14 : comment économiser la batterie de votre iPhone

adrien

«The Voice» 2020 : voici pourquoi Abi va gagner

adrien

Le port du masque peut-il nuire au développement des enfants ?

adrien

Incendie dans la cathédrale de Nantes: le bénévole passe aux aveux et est écroué

adrien

Affaire Griveaux : la garde à vue de Piotr Pavlenski pourrait être annulée

adrien

Coronavirus : le bilan en France jour après jour

adrien