heureux-qui.com
Image default
Fil Info

AstraZeneca : le Danemark renonce définitivement au vaccin


Le Danemark est devenu ce mercredi le premier pays d’Europe à renoncer définitivement au vaccin anti-Covid d’AstraZeneca. En cause, ses effets secondaires «rares» mais «graves».

«Sur la base des résultats scientifiques, notre évaluation globale est qu’il existe un risque réel d’effets secondaires graves associés à l’utilisation du vaccin Covid-19 d’AstraZeneca. Nous avons donc décidé de retirer le vaccin de notre programme de vaccination», a indiqué le directeur de l’agence nationale de Santé danoise, Søren Brostrøm, dans un communiqué publié mercredi par l’autorité sanitaire.

«Il existe un possible lien entre de très rares cas de caillots sanguins inhabituels, de saignements, de faible taux de plaquettes sanguines et le vaccin d’AstraZeneca», désormais baptisé «Vaxzevria», a déclaré l’agence.

La décision des autorités danoises va à l’encontre de l’avis de l’Agence européenne des médicaments (EMA) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui s’étaient dit favorables à son usage malgré de rares cas de formations de caillots sanguins, appelées thromboses. «La balance bénéfices-risques reste positive», avait assuré l’EMA dans un communiqué le 7 avril. 

La campagne de vaccination rallongée de trois semaines

Après des rapports faisant état de ce sévère effet secondaire, le Danemark avait été le premier pays en Europe à suspendre l’utilisation du vaccin du laboratoire anglo-suédois le 11 mars dernier, rapidement suivi par plusieurs pays européens, dont la France. Depuis, quasiment tous ont repris les injections avec ce sérum, le limitant souvent aux publics les plus âgés. Seul Etat avec le Danemark à ne pas avoir repris la vaccination avec AstraZeneca, la Norvège doit rendre son avis définitif sur le vaccin jeudi.

Le Danemark justifie également sa décision par le fait que l’épidémie soit «actuellement sous contrôle» dans le pays (entre 500 et 600 nouvelles infections par jour) et que «d’autres vaccins sont disponibles». Les quelques 150.000 personnes qui ont reçu une première dose du vaccin AstraZeneca vont se voir proposer un autre vaccin pour leur seconde dose, ont précisé les autorités. Sans doute celui de Pfizer/BioNTech ou celui de Moderna, puisque Johnson & Johnson a annoncé mardi le report du déploiement de son produit en Europe, après des cas de caillots sanguins chez des personnes vaccinées.

L’abandon du vaccin AstraZeneca va rallonger de trois semaines au moins le programme d’immunisation danois. Il prévoyait la vaccination de tous les plus de 16 ans pour le mois de juillet. C’est désormais le début du mois d’août qui est évoqué. En février dernier, l’Afrique du Sud avait déjà renoncé au sérum anglo-suédois, après une étude mettant en doute son efficacité face au variant qui ravageait le pays. Le pays avait même vendu son million de doses à l’Union africaine, qui les avait distribuées à 14 Etats africains.



Source link

Autres articles à lire

Vidéo : Ce youtubeur résume les événements de 2021 en 3 minutes

adrien

On a testé The Live Thriller, un polar dont vous êtes le héros dans les rues de Paris

adrien

Rentrée scolaire : que prévoit le gouvernement en cas de deuxième vague ?

adrien

Projet X : ce que l’on sait de la fête improvisée aux Invalides qui a dégénéré

adrien

un «plan travaux» pour mieux gérer les chantiers

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus :

adrien