heureux-qui.com
Fil Info

Annonces du gouvernement : quels changements pour les écoles, collèges et lycées ?

Notez cet article


Les écoles restent ouvertes, mais vont devoir s’adapter, alors que l’épidémie de coronavirus continue d’enfler en France. C’est en substance ce qu’a annoncé le Premier ministre Jean Castex, lors de son allocution du 14 janvier.

«C’est essentiel de maintenir les écoles ouvertes car il y a des conséquences psychologiques, sanitaires et éducatives», s’est ainsi exprimé le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, ce jeudi 14 janvier.

Pour autant, le protocole sanitaire va y être renforcé, notamment dans les cantines scolaires où il n’est pas possible de garder son masque pour manger. En outre, les activités physiques seront également restreintes.

Les activités physiques suspendues

Toutes les activités physiques en intérieur – qu’elles soient scolaires ou extrascolaires – sont suspendues «jusqu’à nouvel ordre» pour faire face à l’épidémie de Covid-19, a fait savoir le Premier ministre, Jean Castex.

«Toutes les pratiques d’intérieur sont suspendues en milieu scolaire et en milieu extrascolaire […] pour quelques semaines probablement», a ensuite poursuivi le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer.

Pour rappel, les mineurs avaient repris le sport amateur en intérieur le 15 décembre dernier, à la veille des vacances de Noël. Les cours d’EPS et périscolaires n’avaient quant à eux jamais été arrêtés.

Le protocole renforcé dans les cantines

Par ailleurs, une vigilance accrue sera mise en place à la cantine, considérée par Jean-Michel Blanquer comme le «maillon faible de l’organisation puisque c’est le moment où on enlève son masque».

Dans les écoles primaires, «il n’y aura pas de brassage possible» : les élèves d’une même classe mangeront tous les jours ensemble. Si ce n’est pas possible, le ministre de l’Education préconise d’«allonger» le temps de restauration, et envisage même «des solutions de repas à emporter», «en dernier recours».

Même chose dans les collèges, où le temps de service pourra être allongé si la pression est trop forte, et où des repas à emporter pourront être proposés.

Le distanciel autorisé dans les collèges

Au collège, Jean-Michel Blanquer a ensuite expliqué qu’à «titre exceptionnel», le «mode hybride» – c’est à dire en présentiel et en distanciel – pourrait être autorisé, pour les élèves de 4e et 3e, «en cas de contraintes très fortes».

Une solution qui doit rester exceptionnelle donc, et qui devra être choisie au cas par cas en fonction du nombre de cas contacts ou de personnes testées positives au sein d’un même établissement.

Le distanciel prolongé dans les lycées

Au lycée, l’enseignement hybride mis en place en novembre, qui devait prendre fin le 20 janvier, sera finalement prolongé. «Nous prolongeons cette mesure qui fonctionne au cas par cas, et les lycées qui le souhaitent pourront continuer à être en mode hybride», a ainsi déclaré Jean-Michel Blanquer.

«Nous avons une vigilance particulière pour les élèves de terminale qui passent le bac cette année, notre recommandation est que les élèves de terminale soient le plus possible en présence dans l’établissement»

Mais le ministre de l’Education plaide pour une «vigilance particulière pour les élèves de terminale qui passent le bac cette année», pour qui les cours «le plus possible» en présentiel sont recommandés.

Des dépistages pour les enfants et les enseignants

Enfin, le «traçage des cas contacts va continuer», a assuré Jean-Michel Blanquer, ajoutant qu’il envisageait de dépister tous les personnels et tous les élèves lorsque cela était nécessaire.

De fait, «lorsque trois cas seront avérés dans un établissement, tous les personnels, collégiens et lycéens se verront proposer un test dans les 48h», a-t-il affirmé.

Retrouvez toute l’actualité coronavirus ICI



Source link

Autres articles à lire

The Boys saison 3 : date de sortie, casting, intrigue…Tout ce que l’on sait déjà

adrien

Daniel Auteuil donne un nouveau tournant à sa carrière et investit les Francofolies

adrien

Coronavirus : le beau temps s’installe cette semaine faisant craindre un relâchement

adrien

Routier tué à Montauban : garde à vue levée pour le gendarme, l’enquête se poursuit

adrien

Les Champs-Elysées pas encore conquis par le masque obligatoire

adrien

Brexit : passeport, taxes… ce qui change au 1er janvier

adrien