heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Alpes-Maritimes : second week-end de confinement dès ce soir 18h


Les Azuréens qui résident entre Menton et Théoule-sur-Mer vont devoir rester à nouveau chez eux samedi et dimanche, afin de freiner la propagation de l’épidémie.

L’arrêté préfectoral instaurant le confinement partiel sera reconduit ce week-end dans 63 communes du département. À partir de ce vendredi soir (18h) et jusqu’à lundi matin (6h), il sera interdit de sortir de chez soi, sauf motif dérogatoire (comme les déplacements professionnels indispensables, l’exercice physique dans un rayon de 5km, les achats de première nécessité ou encore la promenade des animaux de compagnie).

Lundi dernier, le Préfet Bernard Gonzalez a confirmé que l’important dispositif de contrôle déployé lors du week-end dernier (qui a donné lieu à 21.500 contrôles et 1.700 verbalisations ndlr ) sera reconduit sur les routes, dans les gares et à l’aéroport de Nice. En outre, ceux qui voudront gagner les stations de sports d’hiver du haut-pays pour échapper au confinement devront toujours justifier d’une réservation dans un hôtel ou dans un autre type d’hébergement.

La Promenade des Anglais interdite

Le couvre-feu à 18h continue de s’appliquer comme partout en France. Mais un certain nombre de restrictions supplémentaires ont été instaurées localement. Ainsi, les centres commerciaux de plus de 5000m2 sont toujours soumis à une fermeture administrative (à l’exception des enseignes alimentaires). Dans les plus petits commerces, la jauge maximale est de 15m2 par client (contre 10m2 auparavant). Le port du masque reste obligatoire dans toutes les zones à forte fréquentation et la consommation d’alcool est prohibée, tout comme la diffusion de musique amplifiée sur la voie publique.

À Nice, le bord de mer et les plages resteront interdites au public.

12.000 vaccinations en 48 heures

Les Alpes-Maritimes sont toujours confrontées à une situation sanitaire inquiétante. Le taux d’incidence du Covid-19 y est de 561 cas pour 100 000 habitants. La quasi-totalité des nouveaux malades sont affectés par le variant anglais, très contagieux. Les services de réanimation des hôpitaux demeurent sous tension, avec des transferts de patients vers d’autres régions.

Durant le confinement, la campagne de vaccination va s’accélérer. Jeudi soir, le maire de Nice Christian Estrosi a annoncé que 12.000 personnes seront vaccinées au cours du week-end dans les 49 communes de la Métropole. 4.000 habitants âgés de 75 ans et plus recevront une injection de vaccin Pfizer et 8.000 autres, âgés de 50 ans et plus, recevront une dose de vaccin AstraZeneca. Au total, 24.000 doses seront livrées dans les prochaines heures au profit des communes du département.



Source link

Autres articles à lire

Notre-Dame de Paris : le projet de réaménagement des abords de la cathédrale à nouveau débattu

adrien

Concerts, expos, visites, cinéma… les événements gratuits à Paris cet été

adrien

Le gouvernement s’engage à financer les transports franciliens en crise

adrien

Aubervilliers : sans masque, des policiers dansent la macarena dans un commissariat en plein couvre-feu

adrien

#JeNeMeConfineraiPas : des internautes refusent un possible reconfinement

adrien

«Porter le maillot bleu le plus haut possible»

adrien