heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Albator conclut avec brio son aventure dans la BD Française


Plus qu’un hommage, la BD Albator est une déclaration d’amour à la série animée diffusée dans les années 1980 en France. Adoubé par le mangaka Leiji Matsumoto, le Français Jérôme Alquié a concrétisé son rêve d’ado : redonner vie au plus célèbre pirate balafré.

Ce vendredi 6 octobre, Kana édite donc le troisième et dernier tome de la saga proposée par cet auteur de 45 ans. Intitulé «Capitaine Albator – Mémoires de l’Arcadia», cette saga avait été entamée en 2019 pour accompagner le lancement de la collection Kana Classics, qui entend rendre hommage aux œuvres cultes des années 1970 et 1980. Et si un projet autour de Goldorak est déjà annoncé pour 2021, c’est bien l’un des pirates les plus charismatiques de notre époque qui tient la barre pour ce Noël.

albator_1_5fa3c0897d19a.jpg

Très fier du succès des deux premiers tomes, Jérôme Alquié a voulu faire de ce 3e volet «un feu d’artifice». «Le 1er tome présentait les personnages de l’Arcadia et des Sylvidres, le 2e se voulait une plongée à l’intérieur de la psychologie de chacun d’eux. C’était d’ailleurs un tome assez sombre. Aujourd’hui, ce dernier tome achève tous ces combats, avec l’arrivée de la troisième sœur Sylvidres autour du pouvoir du feu. Je voulais cette 3e partie différente des deux premières. J’ai ainsi appuyé des double pages «waouh!». Au début, je devais partir sur 48 pages, puis j’ai opté pour 56 pages, mais pour appuyer cette démarche plus spectaculaire, j’ai finalement atteint les 64 pages !», confie l’auteur à CNews. Manière aussi pour lui de dire au-revoir à l’un de ses héros favoris.

« Dans ce type de projet, le juge de paix est le public et l’accueil a été exceptionnel. »
Jérôme Alquié

Et à la lecture de cette nouvelle BD, le contrat est rempli. Jérôme Alquié, qui a déjà usé ses crayons sur les séries Mythics et Surnaturels, donne ici le meilleur de lui-même pour offrir des planches colorées et un récit dynamique, digne des séries animées Albator 78 et 84. «Il est parfois périlleux de reprendre une licence très connue et ses personnages, car on peut essuyer des critiques négatives (comme Star Wars), explique-t-il. Même si j’étais confiant et que Leiji Matsumoto avait apprécié, le juge de paix reste le public et l’accueil a été exceptionnel, car les gens ont retrouvé leur Albator. La madeleine de Proust a fonctionné, même si j’ai également développé des thèmes plus adultes (comme l’écologie et la robotique). Clairement les critiques ont été positives. Ça fait du bien quand on travaille pendant deux ans sur un projet de ce type.»

L’auteur a même vécu son rêve en rencontrant Leiji Matsumoto en juillet 2019, lors de sa venue à Japan Expo. «Je l’ai vu trois fois en deux jours. Lors de notre première rencontre, Leiji Matusmoto s’est tapé la main sur le cœur en me voyant, il m’a même remercié de faire vivre son personnage en France et ailleurs que dans son pays. De mon côté, j’avais les mains qui tremblait, raconte Jérôme Alquié. Lors de notre deuxième rencontre je lui ai d’ailleurs fait une vraie dédicace, c’était le monde à l’envers. La troisième fois, j’ai pu manger aussi avec lui, être dans l’intimité et découvrir sa vie qui est incroyable. C’est quelqu’un de très ouvert, qui a connu la 2e guerre mondiale et qui reste très ouvert d’esprit pour son œuvre».

«Wind Fighters» fait partie des mangas à surveiller de près.

Et si désormais, Jérôme Alquié doit délaisser Albator pour se lancer vers d’autres aventures, ce grand fan de Shingo Araki (character designer de Saint Seiya, alias les Chevaliers du Zodiaque, et de Lady Oscar notamment) n’en a pas fini de rendre hommage aux héros et héroïnes de cette époque. Il s’attèle déjà à de nouveaux projets que l’on devrait retrouver bientôt dans la collection Kana Classics.

Capitaine Albator – Mémoires de l’Arcadia, de Jérôme Alquié, éd. Kana, tome 3/3.

Retrouvez toute l’actualité Manga ICI





Source link

Autres articles à lire

Actu : les 3 infos essentielles de ce lundi 6 juillet

adrien

Coronavirus : Paris pourrait vacciner un tiers de ses habitants dès janvier

adrien

Consultants, entraîneurs, vendeurs de piscine… Que sont devenus les Champions du monde 1998 ?

adrien

39e ville mondiale la plus polluée, et 1ère française

adrien

quelles ambitions pour les 12 frenchies de la ligue

adrien

Qui est Roman Protassevitch, le militant arrêté à bord d’un avion en Bélarus ?

adrien