heureux-qui.com
Fil Info

Alaska : une femme surprise par un ours alors qu’elle se trouvait aux toilettes

Notez cet article


Cette Américaine a eu la peur de sa vie. Alors qu’elle était en expédition avec sa famille en Alaska, Shannon Stevens a été surprise par un ours lors de sa pause «pipi». L’animal lui aurait griffé les fesses.

« Je me suis assise sur les toilettes et immédiatement j’ai senti quelque chose me mordre les fesses en m’asseyant » a déclaré Shannon Stevens à l’Associated Press, jeudi dernier. « J’ai sauté et j’ai hurlé » explique t-elle.

En entendant les cris de sa soeur, Erik Steven a accouru vers les toilettes extérieures qui se trouvaient à une quarantaine de mettre de leur yourte. Il la trouva en train de soigner sa blessure. Dans un premier temps, le frère et la sœur pensaient qu’elle avait été mordue par un écureuil ou un vison ou quelque chose de petit. Éric avait apporté sa lampe frontale avec lui pour voir de quoi il s’agissait.

« Lorsque j’ai ouvert la lunette de toilette, il y avait un visage d’ours juste au niveau du siège. Il regardait par le trou, il m’observait. J’ai rapidement refermé l’abattant et j’ai dit à ma soeur qu’il y a ours en dessous, nous devons sortir d’ici maintenant » raconte t-il. Ils sont donc retournés à la yourte aussi vite que possible d’après le récit du frère. 

Une fois en sécurité dans leur yourte, Shannon a pu soigner sa blessure à l’aide d’une trousse de premiers soins. Mais plus de peur que de mal pour l’Américaine qui déclare : « ça saignait mais ce n’était pas très grave ». 

Le lendemain matin ils ont trouvé des traces d’ours à travers la neige dans toute la propriété, mais l’ours avait quitté la zone. D’après eux, l’ours serait entré dans la dépendance par une ouverture au bas de la porte arrière. « Je pense que ce n’est pas si mal comme tanière pour l’hiver » s’est amusée Shannon Stevens. 

Le 13 février dernier, cette dernière, son frère et sa belle-soeur se sont rendus, pour une randonnée en motoneige, dans le sud-est de l’Alaska à une trentaine de kilomètres au nord-est de Haines, mais elle ne pensait pas faire une telle rencontre.

D’après le biologiste Carl Koch du Département des pêches, de la chasse et de la gestion de la faune de l’Alaska, les traces observées seraient celles d’un ours noir. Une hypothèse qui semble se confirmer grâce à des photos envoyées deux jours après par un propriétaire du voisinage. 

2020, une année record des signalements d’ours 

La région de Haines a enregistré une année record de signalements d’ours. Pour expliquer ce nombre élevé, M. Koch pense que la faible remontée de saumons ajoutée à une mauvaise récolte de baies et de petits fruits, poussent les ours et autres animaux sauvages à se rapprocher des humains.

Il précise tout de même qu’il est aussi possible qu’un ours n’ait pas pu engraisser suffisamment avant l’hiver et qu’il ait besoin de se promener un peu plus souvent et plus tôt dans la saison.

D’après lui, Shannon Stevens a certainement été victime d’un coup de patte plutôt que d’une morsure.

A voir aussi :



Source link

Autres articles à lire

Vaccin contre la grippe : 70 à 80 % des pharmacies sont en rupture de stock

adrien

L’IGPN bientôt saisie après l’interpellation fin mai de mineurs dans le Val-de-Marne

adrien

Halloween : les 10 meilleurs films d’horreur de tous les temps

adrien

«Et si Trump avait réussi à apporter la paix au Moyen-Orient ?», par Harold Hyman

adrien

De Gaulle, l’éclat et le secret : les derniers épisodes de la série sur de Gaulle à voir ce lundi 9 novembre sur France 2

adrien

«The Voice» 2020 : voici pourquoi Abi va gagner

adrien