heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Affaire Olivier Duhamel : ses deux enfants adoptés au Chili vont être auditionnés


L’enquête sur Olivier Duhamel se poursuit. Les enfants adoptés par le politologue, accusé d’inceste par sa belle-fille Camille Kouchner, devraient être auditionnés dans les prochains jours.

Ces auditions, révélées par le Journal du Dimanche, concernent Aurore et Simon. Tous les deux ont été adoptés au Chili dans les années 80 par Olivier Duhamel et son épouse Evelyne Pisier, aujourd’hui décédée. 

Leurs témoignages devraient permettre d’éclairer les enquêteurs sur les accusations auxquelles fait face Olivier Duhamel. A l’origine du scandale, un livre, paru le 7 janvier : «La familia grande». L’auteure est Camille Kouchner, fille d’Evelyne Pisier et de l’ancien ministre Bernard Kouchner, et donc belle-fille d’Olivier Duhamel. Elle y affirme que celui-ci a violé et agressé sexuellement son frère jumeau, qu’elle présente sous le pseudonyme de «Victor». Il avait quatorze ans. 

Suite à la parution du livre, Olivier Duhamel a démissionné de ses fonctions. Une enquête a également été ouverte par le parquet de Paris pour «viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans». «Victor» et Camille Kouchner ont déjà été entendus. 

#MeTooInceste

L’affaire a pris une tournure nationale. Depuis la sortie de «La familia grande», des milliers de victimes d’inceste témoignent sous le #metooinceste. «J’avais cinq ans», «C’était mon père», «Mon frère m’a violé»… Les révélations de Camille Kouchner ont permis de briser en partie l’omerta autour de l’inceste, ce dont s’est réjoui le gouvernement. 

«Aujourd’hui, la parole, partout en France, se libère», a déclaré Emmanuel Macron dans une vidéo postée le 23 janvier sur son compte Twitter. «Le silence construit par les criminels […] explose. Il explose grâce au courage. Le courage d’une soeur, qui n’en pouvait plus de se taire.»

«Nous sommes là», a insisté le président, en s’adressant aux victimes d’inceste. «Nous vous écoutons, nous vous croyons. Vous ne serez plus jamais seuls.» Des paroles qui devraient bientôt être traduites en actes. Le Sénat a voté en première lecture, le 21 janvier, la création d’un nouveau crime sexuel pour protéger les mineurs de moins de treize ans. Concrètement, les enfants sous ce seuil d’âge n’auront plus à justifier qu’ils n’étaient pas consentants à des relations sexuelles avec un majeur. 

Xavier Gorce est dessinateur de presse, notamment des fameux «Indégivrables»

Mais ce week-end, de nombreuses voix se sont élevées pour demander la révision de ce texte. Des personnalités comme l’animatrice Flavie Flament et la comédienne Alexandra Lamy proposent de porter le consentement à 15 ans. Elles ont posté des photos d’elles à treize ans sur les réseaux sociaux pour montrer qu’à cet âge, il est encore impossible de consentir à des relations sexuelles avec un adulte. 

A voir aussi





Source link

Autres articles à lire

Big Little Lies : la saison 2 de la captivante série démarre ce mardi 15 septembre

adrien

Faux billets : un Bulgare écoulait les grosses coupures dans les magasins de luxe

adrien

Producteur tabassé à Paris : Gérald Darmanin va demander la révocation des trois policiers mis en cause

adrien

Le protocole sanitaire à l’école est-il trop strict ?

adrien

Amnesty International estime que Twitter n’en fait toujours pas assez pour protéger les femmes en ligne

adrien

Claire Chazal : que devient l’ex-star du JT de TF1 pressentie comme ministre de la Culture ?

adrien