heureux-qui.com
Fil Info

#AérationChallenge : face au coronavirus, des profs alertent sur des salles inadaptées

Notez cet article


Avec le lavage des mains, le port du masque et la distanciation physique, l’aération des espaces intérieurs constitue désormais un geste barrière à part entière pour lutter contre le coronavirus. Mais en classe, cela est parfois irréalisable. Des professeurs ont donc lancé l’«Aération Challenge» pour sonner l’alarme.

«On nous demande d’aérer dans les salles, mais dans beaucoup de cas, c’est mission impossible, la faute à l’absence de fenêtres, ou l’impossibilité de les ouvrir en grand», explique, par exemple, «Monsieur Le Prof» sur le réseau social Twitter.

Pour appuyer son appel, ce professeur, qui se présente comme un enseignant d’anglais, accompagne son message de plusieurs photographies. Sur l’une d’entre elles, on peut ainsi voir une fenêtre maintenue ouverte par un rouleau de papier toilette. 

Les clichés sont à ce point éloquents que la publication de «Monsieur Le Prof» – compte suivi par plus de 470.000 personnes sur Twitter – a rapidement fait mouche et a été massivement relayée.

Le fait que de plus en plus en plus de voix s’élèvent parmi les médecins pour exhorter les Français à bien aérer les espaces intérieurs offre également une véritable caisse de résonnance à cet appel d’une partie de la communauté éducative.

«Si on est à l’intérieur dans une pièce qui n’est pas aérée, et même si on porte le masque, on peut finir par être contaminé car le virus flotte dans l’air un peu comme une cigarette. Il faut donc aérer», a notamment expliqué, samedi soir,  le président de la Commission médicale d’Etablissement de l’AP-HP, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, le docteur Rémi Salomon.

Une grève prévue demain, mardi 10 novembre

Si depuis la rentrée du 2 novembre, un protocole sanitaire renforcé a été instauré dans les établissements scolaires pour lutter contre la propagation du coronavirus, plusieurs syndicats déplorent de manquer de moyens pour pouvoir l’appliquer.

Le Snes-FSU syndicat majoritaire, incite d’ailleurs élèves et enseignants à documenter la réalité des conditions sanitaires des écoles à l’aide d’un autre hashtag #BalanceTonProtocole.

Il appelle d’ailleurs à une grande grève nationale, demain mardi 10 novembre.

Retrouvez toute l’actualité nationale ICI





Source link

Autres articles à lire

Une journaliste confie être tombée amoureuse de Martin Shkreli, «l’homme le plus détesté d’Amérique»

adrien

Vidéo : une famille australienne trouve un koala dans son arbre de Noël

adrien

Procès des attentats de janvier 2015 : qui sont les accusés ?

adrien

Loi «sécurité globale» : des manifestations prévues partout en France ce samedi

adrien

TousAntiCovid : QR code pour les restaurants, vaccins… bientôt du nouveau dans l’appli

adrien

Marvel : Les 15 personnages à connaître

adrien