heureux-qui.com
Image default
Fil Info

40 % des Français jugent le système de santé difficile à comprendre


Les Français semblent mal comprendre leurs droits liés au système de santé. C’est ce que révèle un sondage OpinionWay pour la start-up mySofie que CNEWS a pu se procurer en avant-première ce lundi 13 septembre.

Réalisée en juillet 2021 par l’institut de sondage et révélée cette semaine, cette étude a tenté de mieux comprendre le rapport qu’entretiennent les citoyens de l’Hexagone avec la gestion administrative de leur santé. Il en ressort ainsi que «42 % des sondés estiment le système de santé encore difficile à comprendre», quand 43 % jugent le suivi administratif des soins «laborieux».

L’étude qui a interrogé un échantillon de 1.024 personnes pointe également le fait que «plus d’un tiers de la population (34%) a le sentiment de mal connaître ses droits et les soins couverts par l’Assurance Maladie ou sa mutuelle», une proportion qui s’élève même à 44 % chez les 18-24 ans, qui s’estiment mal renseignés.

Mais les jeunes ne sont pas forcément de mauvais élèves, puisqu’ils ont bien adopté les outils numériques à leur disposition. Ainsi, 64 % des moins de 35 ans précisent qu’ils suivent leur santé principalement en ligne. Un chiffre qui tire vers le haut ces usages, puisque sur ce sujet la moyenne nationale est de 56 %.

«Encore trop de démarches administratives»

Mais c’est surtout lorsqu’on aborde les questions liées à la complexité administrative du pays que les chiffres inquiètent le plus. Si huit Français sur dix (81 %) disent «s’occuper eux-mêmes de la majorité des démarches de santé de leur foyer», la «paperasse» liée aux démarches est souvent jugée rebutante, affirme ce document. Chez les 18-24 ans, près de la moitié (49 %) place ces processus en tête des tâches les plus désagréables.

Le mille-feuille administratif, qui a pourtant réduit considérablement ces dix dernières années grâce à la mise en place de nombreux services en ligne et d’applications, est encore perçu comme un fardeau par une partie de la population. OpinionWay rapporte ainsi que «86% considèrent que notre pays compte trop de démarches administratives», plus d’un tiers (36 %) des Français allant même jusqu’à les repousser régulièrement.

Un constat qui pose aussi «une question de santé publique», selon Philippe Baranski, co-fondateur de mySofie, une start-up qui vise à accélérer les démarches auprès des mutuelles de santé. «Car lorsqu’on ignore son offre de soins, que l’on ne comprend pas le système de remboursement ou que l’on fuit l’administratif, c’est potentiellement sa santé que l’on met en jeu par négligence», explique-t-il.

Covid-19 : bientôt un médicament ?

Parallèlement, l’étude souligne que 29 % des sondés mettent en avant leur «phobie administrative», devant le nombre de tâches demandées pour effectuer différentes démarches auprès de l’Etat.



Source link

Autres articles à lire

5 livres courts et captivants pour le retour des voyages en train

adrien

Coronavirus : les bars et restaurants vont-ils fermer ce lundi à Paris ?

adrien

Ces 5 aliments qui permettraient de ralentir la chute des cheveux

adrien

Régionales en Île-de-France : Valérie Pécresse largement en tête du second tour, selon un sondage

adrien

DIRECT – PSG-Manchester United (1-1) : Paris égalise grâce à… Martial

adrien

il est désormais possible de faire de la glisse sur l’eau à Paris

adrien