heureux-qui.com
Image default
Fil Info

3 bons gestes à adopter avant de rallumer son chauffage


Quand le froid s’installe, l’un de nos premiers réflexes est de remettre en route le chauffage. Mais avant d’allumer son radiateur à eau chaude ou électrique, hors tension depuis des mois, quelques précautions sont à prendre.

Nettoyer ses appareils

Afin de réduire les pertes de chaleur, et éviter les odeurs désagréables de brûlé, il faut tout d’abord prendre le temps de bien dépoussiérer ses appareils. Les radiateurs électriques demandent peu d’entretien. Après avoir vérifié qu’il est bien éteint, il suffit de nettoyer les entrées et sorties d’air à l’aide d’un chiffon légèrement humide ou d’une lingette. Pour un radiateur à eau chaude (en fonte, en fonte d’aluminium ou en acier), l’idéal est d’opter pour un plumeau ou une brosse coudée afin d’atteindre tous les interstices du radiateur et les zones difficilement accessibles.

effectuer une purge

Il est d’autre part conseillé de purger son radiateur à eau chaude au moins une fois par an avant de le remettre en route, afin d’évacuer l’air qui s’est potentiellement infiltré dans le circuit, et améliorer la diffusion de la chaleur. Pour ce faire, coupez le chauffage, ou mettez le thermostat en position été, puis repérer le purgeur (petite vis entourée d’un contour blanc située en haut de l’appareil). Ensuite, tournez cette vis avec un tournevis jusqu’à ce que l’air s’échappe du radiateur. Une fois l’opération terminée, veillez à bien resserrer la vis, puis rallumez votre chaudière.

Vérifier l’état de la chaudière

Outre la purge des radiateurs à gaz, il est conseillé de vérifier les raccordements, ainsi que la pression de l’eau de sa chaudière en contrôlant le manomètre (présent sur les chaudières à gaz et au fioul), en sachant qu’elle doit se situer entre 1 et 1,5 bar. Cet outil de suivi se trouve généralement sur la façade de la chaudière ou sur les tuyaux. Si vous chauffez au fioul, il est également recommandé, à l’automne, de mesurer le niveau de fioul et de contrôler l’état de la cuve. Si elle présente plusieurs signes d’usure (fuites, traces de rouille…), c’est qu’il est peut-être temps de la changer.

Pour rappel, si vous êtes équipés d’un chauffage au bois (cheminée, poêle…), il est important d’effectuer, au moins une fois par an, un ramonage dans le conduit d’évacuation afin d’éviter les risques d’incendie ou d’intoxication au monoxyde de carbone.

Retrouvez toute l’actualité liée à l’habitation ICI



Source link

Autres articles à lire

Koh Lanta : harcelée sur les réseaux, une candidate témoigne

adrien

Koh-Lanta : Les armes secrètes est-elle la saison la plus nulle de l’histoire du jeu ?

adrien

Marvel Fitness : qui est le youtubeur accusé de harcèlement sur d’autres influenceurs ?

adrien

Le Puy du fou ouvre ses portes au public en Espagne

adrien

Ruth Bader Ginsburg, la doyenne de la Cour suprême américaine, est morte à 87 ans

adrien

PSG : Le message d’adieu émouvant d’Edinson Cavani (vidéo)

adrien