heureux-qui.com
Image default
Fil Info

150 ans de la Commune de Paris : bd, livres, disque, film et balades pour tout savoir sur la révolte parisienne de 1871


En 2021, la capitale célèbre la Commune de Paris, qui s’est achevée le 7 mai 1871 après des semaines d’insurrection. Si l’évènement est trop souvent occulté, il reste néanmoins de nombreux moyens de revivre ces cette période historique, qui a changé la face du pays, et dont les échos ont rententi dans l’Europe entière.

Le guide complet : la Commune de A à Z  

collectif_commune_602e7048b9069.jpg

A l’occasion des 150 ans de la Commune de Paris, une trentaine de chercheurs se sont unis à l’universitaire Michel Cordillat, grand spécialiste de l’événement, pour donner naissance à ce livre complet et empli de plus de 600 illustrations. Qui a pris part à la rebellion ? Quels étaient les engagements des «communards» ? Quels sont les mythes et les fantasmes qui entourent encore ce moment d’Histoire de la capitale ? Quels furent les hauts lieux du conflit ? Un livre qui dépasse l’obscure essai universitaire pour donner un aperçu le plus complet possible de l’insurrection parisienne et toucher tous ceux – et ils sont nombreux – qui ne connaissent que peu ou pas du tout les barricades parisiennes d’il y a seulement un siècle et demi. Alors que cet ouvrage contient quelques 1444 pages, le succès est pourtant au rendez-vous : le livre, déjà en rupture de stock, est actuellement en réimpression (l’éditeur annonce son retour en librairies dès fin mars).

La Commune de Paris, 1871, coordonné par Michel Cordillot, éditions de l’Atelier, 1444 pages, 34,50€.

le pamphlet : Karl Marx

karl_marx_602e70646ae90.jpg

Exilé à Londres, le célèbre Karl Marx suit la révolte de Paris qui, depuis le 26 mars 1871, vit entre les barricades. La prise de pouvoir des Parisiens ne sera que de courte durée puisque fin mai 1871, la Commune est renversée. Au fil de ce printemps 1871, Karl Marx compile un certain nombre d’articles de presse sur cette rebellion pour au final signer un document de 35 pages adressé à la classe ouvrière mondiale, dénonçant le système de «parvenus» et louant le courage des Parisiens également. C’est par le biais de ce court texte et de l’observation de la tragique «semaine sanglante» parisienne que Karl Marx parvient à la conclusion que prendre le pouvoir ne suffit pas lorsque l’on maintient le même fonctionnement des institutions.

La guerre civile en France, de Karl Marx, éd. Mille et une nuits, 128 p., 5,98€.

Le disque : les femmes de la Commune de Paris

disque_commune_602e707ebd4c8.jpg

Jean Ferrat ou Mouloudji l’ont chantée. Depuis, la Commune semble avoir été un peu oubliée des chanteurs. Une autre dimension n’est pas à oublier : le rôle des femmes dans cet instant de l’Histoire. Ce disque s’en fait d’ailleurs l’écho. Poèmes et textes ont traité du sort misérable des ouvrières et surtout de leur courage dans la révolte. Le duo Séverin Valière et Pauline Floury a, lui, mis en musique les mots de Louise Michel, Eugène Pottier ou encore Jules Jouy. Au final, 17 chansons mettent ici en avant l’incroyable émancipation des femmes durant ces semaines uniques de l’Histoire de Paris.

Les femmes de la Commune de Paris, EPM, 15 €. Disponible aussi sur Deezer et iTunes.

La BD (ou le roman) : Le Cri du peuple

tardi_602e708fcd12a.jpg

7 mars 1871. On retrouve le cadavre d’une femme dans la Seine. Dans sa main, un oeil de verre portant le numéro 13. Le commissaire du quartier part à la recherche du coupable alors que la révolte gronde à Paris. Enquête policière adaptée du roman de Jean Vautrin, «Le Cri du peuple» de Jacques Tardi est peut-être l’ouvrage le plus populaire de ce moment de l’histoire parisienne. A l’occasion des 150 ans de la Commune, les éditions Casterman ont eu la bonne idée de réediter ce monument du neuvième art sous forme d’Intégrale (sortie prévue ce 24 février), et de passer du format à l’Italienne (en largeur) au format classique à la Française (en hauteur). Tardi a donc dû retravailler un peu sa formidable oeuvre pour donner vie à ce nouveau «Cri du peuple». De quoi ravir ses innombrables fans.

Le cri du peuple, de Jean Vautrin et Jacques Tardi, Intégrale, Casterman, 176 p., 25 €.

Les librairies ont pu rouvrir en novembre 2020 grâce notamment à un grand élan de solidarité

Le film : le très long-métrage de Peter Watkins

Avis aux insomniaques ou aux passionnés. Peter Watkins, cinéaste britannique radical, a réalisé un film de 345 minutes (soit plus de 5 heures et demi ) intitulé «La commune (Paris, 1871)». D’abord diffusé dans sa version intégrale sur Arte en 2000, il sortira finalement sept ans plus tard au cinéma dans une version écourtée de 3 heures, sans trop de succès. Peu importe, il fait partie des oeuvres importantes réalisées sur cet épisode méconnu de l’Histoire.

la Balade : un tour sur la trace des barricades

000_1qc0r7-taille640_602e7151b4817.jpg

© BERTRAND GUAY / AFP

Si les visites des monuments importants liés à la Commune de Paris sont suspendues pendant cette crise sanitaire, des balades à l’air libre sont notamment possibles et de nombreux organisateurs proposent de visiter certains lieux depuis son canapé. Ainsi, InterKultur propose des visites de deux à trois heures du quartier de Montmartre, mais aussi Belleville, là où tombèrent les dernières barricades, Menilmontant, ou Le Père Lachaise sur les tombes d’Auguste Blanqui, André Gill ou Eugène Pottier.

A voir aussi

 



Source link

Autres articles à lire

Pauvreté : l’Institut Montaigne préconise de verser 30 milliards d’euros d’aides aux plus modestes

adrien

Plus de 2.000 euros à gagner en devenant vegan pendant un mois

adrien

PUBG Mobile : Un grand couturier français va habiller les personnages du jeu vidéo, une première

adrien

Suivez en direct Eric Zemmour dans «Punchline»

adrien

Homophobie : deux jeunes hommes agressés à Ajaccio après s’être embrassés en public

adrien

Photos à l’appui, une youtubeuse accuse un acteur de la Comédie-Française d’«étranglement»

adrien