heureux-qui.com
Image default
Fil Info

14 suspects présentés aux magistrats pour des vols de grands crus


Un réseau de malfaiteurs spécialisés dans le vol en bande organisée de bouteilles de vin de grande valeur a été démantelé cette semaine en région bordelaise. Le préjudice est estimé à 5 millions d’euros.

A chaque «casse», les suspects repartaient avec une valeur de plusieurs centaines de milliers d’euros en nectars de luxe : des bouteilles de Château Margaux, Romanée Conti, Château Yquem… Une fois entrés par effraction dans les locaux de négociants ou de supermarchés, les individus prenaient même le temps de choisir les meilleurs lots qu’ils emmenaient parfois par palettes entières.

C’est après un vol par effraction en périphérie de Bordeaux en août 2019 que la police s’est mise sur la piste des malfaiteurs. Des faits similaires ont aussi lieu en zone gendarmerie, trois notamment en janvier et février 2020, à raison d’un tous les quinze jours pour un préjudice évalué à environ un million d’euros.

Pendant leurs investigations, la police judiciaire et les unités de gendarmerie sont remontées jusqu’à un individu d’une cinquantaine d’années soupçonné d’être le principal receleur, et peut-être même le commanditaire de plusieurs des vols ou tentatives de vol en bande organisée ; une vingtaine imputés pour l’instant par les enquêteurs à ce réseau spécialisé dans les grands crus.

Une véritable organisation criminelle

«Au total, le préjudice atteint environ 5 millions d’euros, explique le Colonel Jean-Baptiste Félicité, commandant de la section de recherche de Bordeaux. Les investigations ont nécessité plusieurs mois d’investissement, plusieurs nuits de surveillance».

Patrick Léonard, directeur interrégional adjoint de la PJ de Bordeaux, décrit une organisation criminelle minutieuse, précédée de repérages poussés : «Nous avions affaire à plusieurs équipes. Le plus souvent les voleurs perçaient le bardage des entrepôts pour s’y introduire, et savaient déjouer les caméras de vidéosurveillance et les détecteurs de présence. Ils sont allés jusqu’à cambrioler un particulier collectionneur de grands vins.»

Mardi 8 décembre, les gendarmes de la section de recherche de Bordeaux et les hommes de la PJ ont donc arrêté 25 personnes en Gironde, en Dordogne et dans la Loire. 14 étaient présentées à deux juges d’instruction depuis hier, en vue d’une éventuelle mise en examen notamment pour vols en bande organisée, recel de vols en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs. Hormis le quinquagénaire, les autres suspects sont âgés de 30 à 35 ans, délinquants d’habitude avec pour certains un casier judiciaire déjà conséquent.

En perquisitions, les enquêteurs ont mis la main sur plus de 900 bouteilles de très grands crûs, dont un Mathusalem de 6 litres. Des sommes de 150 000 euros en espèce et 200 000 euros sur des comptes ont également été saisies ainsi qu’une dizaine de véhicules, dont certains avec de fausses immatriculations ont été utilisés pour les vols.

Retrouvez toute l’actualité des faits divers ICI



Source link

Autres articles à lire

Mérignac: deux hommes gravement blessés dans une agression à la voiture-bélier

adrien

Brésil : très affaibli, le cacique Raoni hospitalisé

adrien

DIRECT – Coronavirus : plus de 4.700 nouveaux cas en 24 heures, soit 1.000 de plus que mercredi

adrien

Les 10 aliments qui favorisent les remontées acides

adrien

AC/DC : que vaut leur nouvel album «Power Up» ?

adrien

Coronavirus : que va dire Agnès Buzyn aujourd’hui devant la commission d’enquête ?

adrien