heureux-qui.com
Image default
Fil Info

🔴 DIRECT – Guerre en Ukraine : de nombreuses banques russes vont être exclues de la plate-forme financière Swift


Le président russe Vladimir Poutine a lancé jeudi une «opération militaire» en Ukraine. Plusieurs bases militaires aériennes ukrainiennes ont été bombardées. Suivez en direct les dernières informations.

08h41

Le Kremlin a assuré dimanche être prêt à négocier avec l’Ukraine, proposant comme lieu de rencontre Gomel au Bélarus, pays d’où la Russie à envahi son voisin, tandis que le président russe saluait « l’héroïsme » de ses forces.

Une délégation de représentants des « ministères des Affaires étrangères, de la Défense et d’autres services, notamment de l’administration présidentielle est arrivée au Bélarus pour des négociations avec les Ukrainiens », selon le porte-parole de la présidence russe, cité par les agences nationales.

08h22

Des combats de rue entre forces ukrainiennes et armée russe sont en cours dimanche à Kharkiv (nord-est), deuxième ville d’Ukraine où les autorités ont rapporté une « percée » des troupes de Moscou, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les combats ont lieu depuis la matinée avec des blindés légers abandonnés ou en feu visibles dans les rues, tandis que les coups de feu et les explosions sporadiques résonnent dans la ville, en grande partie déserte, les habitants se terrant chez eux.

08h10

La Finlande va fermer son espace aérien aux avions russes en représailles à l’invasion de l’Ukraine, a annoncé le gouvernement, rejoignant de nombreux pays européens.

Le pays nordique, avec sa frontière de plus de 1300 kilomètres avec son voisin russe, « se prépare à fermer l’espace aérien au trafic aérien russe », a déclaré le ministre des Transports Timo Harraka dans un tweet publié dans la nuit de samedi à dimanche.

07h57

Les autorités de Kharkiv (nord-est), la deuxième plus grande ville d’Ukraine, ont annoncé dimanche une « percée » de l’armée russe jusque dans son centre, au quatrième jour de l’invasion du pays par Moscou.

« Il y a eu une percée des véhicules légers de l’ennemi russe dans la ville de Kharkiv, y compris dans la partie centrale », a indiqué sur Facebook le gouverneur de la région éponyme, Oleg Sinegoubov, indiquant que les combats se poursuivaient et appelant les quelque 1,4 million d’habitants à ne pas sortir de chez eux. « Les forces armées ukrainiennes éliminent l’ennemi », a-t-il ajouté.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux ukrainiens affirme notamment montrer un véhicule blindé russe en feu dans le centre de la ville.

L’armée russe a de son côté affirmé avoir encerclé deux grandes villes du sud de l’Ukraine, Kherson et Berdiansk, qui comptent respectivement 290.000 et 110.000 habitants.

07h21

L’armée russe a affirmé dimanche avoir encerclé deux grandes villes du sud de l’Ukraine, Kherson et Berdiansk, au quatrième jour de son invasion du pays.

« Au cours des dernières 24 heures, les forces armées russes ont complètement bloqué les villes de Kherson et de Berdiansk », qui comptent respectivement 290.000 et 110.000 habitants, a indiqué le ministère russe de la Défense, cité par l’agence TASS.

07h03

Les alliés occidentaux ont adopté une nouvelle volée de sanctions financières contre Moscou après l’invasion de l’Ukraine, en planifiant samedi d’exclure de nombreuses banques russes de la plate-forme interbancaire Swift, rouage essentiel de la finance mondiale.

Dans une déclaration commune, la Maison Blanche a déclaré que les leaders de la Commission européenne, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Royaume-Uni, du Canada et des Etats-Unis étaient résolus « à continuer d’imposer des coûts à la Russie qui l’isoleront davantage du système financier international et de nos économies ».

06h40

Le gouvernement canadien a fait part samedi de ses « préoccupations » quant à la diffusion sur son territoire de la chaîne russe RT (ex-Russia Today), accusée par ses détracteurs d’être un porte-voix du Kremlin.

Régulièrement accusée en Occident de contribuer à la désinformation, RT est dans le collimateur de plusieurs pays européens, d’autant plus depuis l’invasion de l’Ukraine par les troupes de Vladimir Poutine.

« Je partage les préoccupations de nombreux Canadiens quant à la présence de Russia Today dans notre système de radiodiffusion », a déclaré sur Twitter le ministre canadien du Patrimoine, Pablo Rodriguez.



Source link

Autres articles à lire

The Dark Pictures House of Ashes : «Les meilleurs jeux d’horreur ne parlent pas seulement de la peur»

adrien

F1 : Tous les records de Lewis Hamilton

adrien

Boxe : «Canelo» éteint Saunders avec un coup surpuissant dans l’oeil

adrien

Mon enfant est-il obligé de retourner à l’école le 22 juin ?

adrien

Coronavirus : les bars et restaurants vont-ils fermer ce lundi à Paris ?

adrien

Prix Nobel de la paix 2021 : qui sont les lauréats Maria Ressa et Dmitry Muratov ?

adrien