heureux-qui.com
Image default
Fil Info

đź”´ DIRECT – Coronavirus : «Ce n’est pas le moment de relâcher nos efforts», dĂ©clare Olivier VĂ©ran


La quatrième vague de Covid-19 poursuit sa lente dĂ©crue en France avec moins de 11.000 personnes hospitalisĂ©es et une baisse des nouveaux cas de 20% sur une semaine. Ă€ six jours de l’obligation vaccinale pour les soignants, le ministre de la SantĂ© a appelĂ© Ă  la fermetĂ© contre les rĂ©calcitrants, indiquant qu’il n’y aurait pas d’«arrĂŞt maladie de complaisance». Suivez toute l’actualitĂ© liĂ©e au Covid-19 en France et dans le monde.

09h35

« On est en bonne voie », mais « ce n’est pas le moment de relâcher nos efforts » face au Covid-19, a indiquĂ© jeudi le ministre de SantĂ© Olivier VĂ©ran sur France 2.

« Beaucoup de pays lèvent Ă  un moment donnĂ© les mesures (contre le Covid) et les remettent rapidement derrière. Je souhaite qu’on soit stabilisĂ© dans la durĂ©e avec des mesures qui fonctionnent », a commentĂ© le ministre interrogĂ© sur l’exemple de la Suède, qui va lever la quasi totalitĂ© de ses restrictions. 

« La pression sanitaire commence Ă  baisser, ce n’est pas le moment de relâcher nos efforts », a soulignĂ© Olivier VĂ©ran. 

09h34

La police italienne a perquisitionnĂ© jeudi les domiciles et les ordinateurs de huit activistes « anti-vaccins », qui ont Ă©voquĂ© sur un rĂ©seau social de potentielles actions violentes Ă  mener Ă  travers l’Italie lors de manifestations publiques contre le pass sanitaire.

Le groupe, qui communiquait via une messagerie Telegram sous le titre « les guerriers », appelait à participer massivement à une manifestation prévue en fin de semaine à Rome, mais incitait aussi ses membres a réaliser des actions violentes dans leurs lieux de résidence, selon la police.

09h32

Le parquet a annoncĂ© jeudi avoir ordonnĂ© l’autopsie des corps de 14 personnes mortes la veille dans un incendie violent survenu dans une unitĂ© Covid-19 en MacĂ©doine du Nord, ajoutant que des investigations Ă©taient en cours pour dĂ©terminer s’il y avait d’autres victimes.

« Les procureurs ont donnĂ© l’ordre d’autopsier et d’identifier les corps de 14 personnes dĂ©cĂ©dĂ©es dans l’incendie et nous enquĂŞtons pour savoir s’il y a d’autres morts », a indiquĂ© le parquet dans un communiquĂ©.

09h26

Plus de 12.000 travailleurs Ă©trangers en France en « première ligne » durant l’Ă©pidĂ©mie de Covid-19 ont Ă©tĂ© naturalisĂ©s, a annoncĂ© jeudi le ministère de l’IntĂ©rieur. En septembre 2020, le ministère a allĂ©gĂ© la procĂ©dure d’acquisition de la nationalitĂ© française pour les professionnels de santĂ©, agents de sĂ©curitĂ© ou d’entretien, caissiers ou aides Ă  domicile Ă©trangers mobilisĂ©s lors de la crise sanitaire, en rĂ©duisant notamment Ă  deux ans au lieu de cinq la durĂ©e minimale de rĂ©sidence en France exigĂ©e.

09h24

Ă€ six jours de l’obligation vaccinale pour les soignants, le ministre de la SantĂ© a appelĂ© Ă  la fermetĂ© contre les rĂ©calcitrants. « Il n’y aura pas d’arrĂŞt maladie de complaisance, je travaille avec l’ArrĂŞt maladie pour effectuer tous les contrĂ´les nĂ©cessaires », a assurĂ© Olivier VĂ©ran, invitĂ© de France 2, ajoutant qu’il sera possible d' »intervenir auprès du prescripteur ».

Le 15 septembre, l’ensemble des soignants devront avoir reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid pour continuer Ă  exercer. Or, 12% d’entre eux ne sont pas vaccinĂ©s, soit près de 300.000 personnes. « Un certain nombre attendent la dernière minute pour leur première injection », selon le ministre.

09h12

Fin des jauges, pas de pass sanitaire mais port du masque obligatoire : les 74 universitĂ©s françaises, qui sortent de deux annĂ©es chamboulĂ©es par le Covid-19, rouvrent progressivement avec l’objectif d’accueillir tous les Ă©tudiants en prĂ©sentiel.

Durement éprouvés par la crise sanitaire qui les a éloignés de longs mois de leurs amphis, les étudiants font leur rentrée dans les facs tout au long du mois de septembre.

Si les Ă©tablissements peuvent s’organiser librement, le ministère de l’Enseignement supĂ©rieur leur a toutefois recommandĂ© de privilĂ©gier le prĂ©sentiel, notamment pour les travaux dirigĂ©s.

08h57

Le Covid-19 a été la première cause des arrêts de travail des salariés (hors fonction publique) de janvier à mai, principalement en raison des arrêts dérogatoires liés au coronavirus, selon un sondage de Malakoff Humanis publié jeudi.

Globalement, le nombre de salariés ayant eu au moins un arrêt de travail a augmenté de trois points (+30%) sur la période étudiée, « passant de 10% des salariés en janvier à 13% en mai », précise Malakoff Humanis dans un communiqué.



Source link

Autres articles Ă  lire

Fifa 22 : voici la liste surprenante des 17 équipes nationales supprimées du jeu

adrien

La Hongrie referme ses frontières, la France et l’Allemagne misent sur les masques

adrien

États-Unis : l’Ă©trange monolithe a mystĂ©rieusement disparu du dĂ©sert

adrien

un impressionnant orage de grĂŞle submerge une ville

adrien

Meurtre d’Adrien Perez : l’un des meurtriers prĂ©sumĂ©s restera finalement en prison

adrien

Des ronds verts peints par des complotistes se multiplient un peu partout en France

adrien