heureux-qui.com
Fil Info

🔴 Avec 3,5 millions de visites en 2020, la fréquentation des monuments nationaux en chute libre

Notez cet article


L’épidĂ©mie de Covid-19 a inĂ©vitablement impactĂ© la frĂ©quentation des monuments nationaux. La centaine d’établissements que rassemble le Centre des Monuments nationaux, parmi lesquels figurent entre autres le Mont-Saint-Michel, l’Arc de triomphe ou encore le château et les remparts de la CitĂ© de Carcassonne, ont enregistrĂ© au total un peu plus de 3,5 millions de visiteurs, a fait savoir l’Ă©tablissement public dans un communiquĂ©, contre près de 10 millions en 2019.

Une baisse drastique des visites évidemment liée à la fermeture, pendant plus de cinq mois de ces établissements, en raison de la crise sanitaire, mais aussi impactée par une conjoncture touristique inédite, notamment marquée par la faible présence des touristes internationaux et européens mais aussi l’instauration de jauges réduites. 

Les monuments à haute fréquentation plus touchés, les régions moins impactées

Toutefois, tous les monuments n’ont pas été impactés de la même façon, souligne le Centre des Monuments nationaux, qui dresse un bilan contrasté de l’année 2020. Les monuments habituellement très fréquentés, notamment à Paris, ont ainsi pâti plus fortement de l’absence des touristes internationaux et de l’instauration de jauges limitées, alors que les monuments en régions ont mieux résisté à la baisse de fréquentation constate-t-il. En cause, ces monuments habituellement moins fréquentés par un public international ont pu bénéficier d’une recrudescence des visiteurs nationaux, qui ont largement plébiscité l’Hexagone notamment durant leurs congés d’été, comme de l’envie des Français de redécouvrir leur patrimoine. 

L’abbaye du Mont-saint-Michel est le monument le plus fréquenté du réseau en 2020

Une disparité entre les monuments franciliens et régionaux a été constatée à tous les niveaux, des plus petits établissements aux plus fréquentés. Sur la deuxième marche du podium, avec près d’1,5 million de visiteurs en 2019, le Mont-Saint-Michel arrive en 2020 en tête des monuments les plus plébiscités du réseau, enregistrant toutefois seulement 460 000 visites. L’Arc de Triomphe, premier en 2019 avec plus d’1,6 million de visites, figure quant à lui à la seconde place avec 428 642 visites, suivi de la Sainte Chapelle, qui a reçu près de 270 000 visiteurs en 2020 contre 1,3 million l’année précédente.

Preuve de cette disparité entre l’Ile-de-France et les régions, plusieurs établissement régionaux ont également eu les faveurs du public. Ainsi le château comtal et les remparts de Carcassonne avec 266 751 visites ont été plus fréquentés que le Panthéon (223 217 visites), et le Château d’Azay-le-Rideau avec près de 150 000 visiteurs a été plus parcouru que la Conciergerie (137 066 visites). De leurs côtés, le domaine national d’Angers et les tours et remparts d’Aigues-Mortes ont respectivement reçu plus de 100 000 visiteurs, note le Centre des Monuments nationaux. 

Vingt-quatre monuments ont tiré leur épingle du jeu 

Certains monuments ont par ailleurs pu tirer leur Ă©pingle du jeu. Vingt-quatre Ă©tablissements ont mĂŞme connu une frĂ©quentation plus importante en 2020 qu’en 2019, si on rapporte leur frĂ©quentation au nombre de jours d’ouverture par rapport Ă  2019, constate le Centre des monuments nationaux. C’est par exemple le cas de l’Abbaye de la Sauve-Majeure en Gironde, qui a accueilli 12 946 visites en 2020 sur une pĂ©riode rĂ©duite, contre une frĂ©quentation estimĂ©e selon Ouest-France entre 17 000 et 18 000 en 2019 tout au long de l’annĂ©e. Avec un peu plus de 12 000 visites l’annĂ©e dernière, le château de Carrouges, situĂ© dans l’Orne en Normandie, mais aussi le site gallo-romain de Sanxay (3 103 visites) implantĂ© dans le dĂ©partement de la Vienne figurent Ă©galement parmi ces sites nationaux Ă  avoir bĂ©nĂ©ficiĂ© de ce phĂ©nomène. 

A voir sur le mĂŞme sujet



Source link

Autres articles Ă  lire

Etats-Unis : Ce que l’on sait du milicien de 17 ans qui a tué deux manifestants à Kenosha

adrien

Manchester United : cette fois, Anthony Martial est bien lancé

adrien

Paris : des images «d’apĂ©ros de rue» en plein reprise de l’Ă©pidĂ©mie font rĂ©agir

adrien

Quand reverra-t-on Federer sur un court ?

adrien

The Mandalorian : des fans demandent le renvoi d’une comédienne

adrien

NBA : quels scénarios pour la fin de saison ?

adrien